Copie de la déclaration à la presse sur cet épisode désolant:

Bonjour,

dans un premier temps, je ne souhaitais pas intervenir dans le débat
désolant sur l'évolution de château de Soye mais il se trouve que les
contre-vérités s'accumulent.

L'achat a été validé au conseil municipal du 28 mai 2015 avec les voix
de toute la majorité.

2 bordereaux ont acté ces achats.

Un premier avec le château (j'insiste sur la dénomination) et le jardin.
Il n'est pas possible de soutenir que le prix serait symbolique. Le
montant a été de 100 200€

Un second portait sur l'allée du front populaire pour un montant de 125
400€.

Ces acquisitions foncières ont "pesé lourd" sur les finances communales.
Elles pouvaient servir à d'autres  acquisitions foncières permettant la
construction de logements. Aujourd'hui, c'est sous la contrainte et les
menaces du Préfet face aux non-respect des engagements et de la
règlementation que s'opère la volte-face dont je me félicite.

Pour autant, il n'est pas possible de laisser dire que ces achats
n'auraient pas eu une influence sur les orientations de la commune. Cela
fait 3 ans que nous portons l'accent sur les retards accumulés.

Pour M. Loas, il convient désormais de se sortir d'une situation
politique, administrative et financière dont il porte avec sa majorité
toute la responsabilité

Cordialement

Michel LE MESTRALLAN